<h2>La plus importante réserve animalière d’Afrique de l’Ouest</h2>

Le Complexe WAPO se situe à cheval sur les frontières de quatre pays d’Afrique de l’Ouest, le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et le Togo et s’étend sur une superficie d’environ 30 000 km². Il se compose de quatre parcs, la Réserve de Biosphère Transfrontalière du W, le Parc national d’Arly, le Parc national de la Pendjari et le complexe Oti Keran Mandouri. A moins de 6H d’une capitale européenne. On y accède par 4 portes d’entrée, le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et le Togo. Tous disposent d’aéroports internationaux qui accueillent quotidiennement des vols en provenance de l’Europe et des pays d’Afrique de l’Ouest. Au départ de l’une des quatre capitales (Cotonou, Ouagadougou, Niamey, Lomé), l’accès au complexe s’effectue par la route.

Pour vous rendre dans l’un des parcs, il est recommandé de se déplacer à bord d’un véhicule 4x4 (location dans les agences de voyage et les loueurs automobile). La conduite se fait sur des routes bitumées jusqu’à l’entrée des aires protégées.
Il est fortement recommandé de prendre un guide pour visiter le Complexe WAPO. Fin connaisseur de ce vaste domaine de savane, il vous fera découvrir la faune, les cultures et les habitants des villages que vous n’apercevriez pas autrement.
Pendant la saison des pluies (juin à septembre), la présence d’un guide autorisé est obligatoire pour se rendre à l’intérieur du Parc du W.

Visa

Pour entrer dans l’un des quatre pays, le visa de séjour est obligatoire. Il permet au visiteur de circuler d’un pays à l’autre dans les limites du complexe WAPO.

Hébergement

Les structures d’hébergement se situent en périphérie des aires protégées. Il y en a pour tous les goûts, du campement de brousse à la structure hôtelière confortable et climatisée.