Organes et structures de gestion

La volonté politique d’une coopération transfrontalière en matière de gestion du Système d’Aires Protégées du WAPO (SAP/WAPO) s’est traduite par une série d’accords formalisés depuis l’année 2000 entre les trois Etats parties, à savoir le Bénin, le Burkina Faso et le Niger. Elle a été élargie au Togo.

Les organes et structures de gestion du système d’aires protégées W-Arly-Pendjari-Oti (WAPO) sont :

 L’organigramme du Programme PAPE illustre les rôles des institutions impliquées et les relations fonctionnelles qui les lient entre elles.

En plus de ces trois organes, il sera mis en place un Secrétariat Permanent pour la gestion concertée du SAP/WAPO, conformément à l’accord quadripartite. Ce secrétariat collaborera étroitement avec les administrations de tutelle des systèmes nationaux d’aires protégées de chaque Etat.

Bénin :  le Centre National de Gestion des Réserves de Faune (CENAGREF)
Burkina Faso : la Direction Générale des Forêts et de la Faune (DGFF) et l’Office National des Aires Protégées (OFINAP)
Niger : la Direction Générale des Eaux et Forêts (DGEF) ;
Togo :  la Direction des Ressources Forestières (DRF).

Forum régional des acteurs

Le Forum régional des acteurs a un rôle consultatif. Il permet la diffusion et le partage de l’information entre les intervenants (Gouverneurs des régions et communautés riveraines, organisations locales pour la conservation et/ou le développement, organisations de femmes, éleveurs, opérateurs privés, administrations décentralisées, services gouvernementaux, société civile…) menant des actions à la périphérie du complexe WAPO.

Mission : suivi des activités des projets ou programmes concernés par le complexe WAPO en lien avec le processus de décentralisation ; formulation des recommandations sur les politiques nationales et régionales de gestion des aires protégées du complexe WAPO ; la gestion durable des ressources naturelles.