Programme d’Appui aux Parcs de l’Entente (PAPE)

pape_general_un jalon.jpg

Pays: Bénin, Burkina Faso, Niger
Durée: 2011-2016 (84 mois, dont 60 de mise en œuvre)
Partenaires : Etats du WAPO, EU, UEMOA
Zone d’intervention : Complexe W-Arly-Pendjari
Bailleurs : UE, UEMOA, PNUD, Etats membres

Le Programme d’Appui aux Parcs de l’Entente (PAPE) s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique Commune d’Amélioration de l’Environnement (PCAE) de l’UEMOA.

Objectif global;

contribuer à la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques.

Objectif spécifique

renforcer durablement la conservation des écosystèmes du complexe WAP (W, Pendjari, Arly) dans une perspective régionale et avec optimisation des bénéfices pour la population riveraine.

Un programme articulé autour de 3 composantes

  • Composante 1 : mise en place d’un cadre institutionnel régional de la conservation des aires protégées, renforcé pour une gestion concertée et harmonisée du complexe WAP ;
  • Composante 2 : intervention dans les aires protégées ;
  • Composante 3 : atténuation des pressions négatives exercées par les populations sur les aires protégées avec un bilan coût / bénéfices favorable à celles-ci.

La Commission de l’UEMOA met en œuvre la composante 1 à travers le Bureau de Coordination Générale (BCG) qui assure également la bonne coordination des 3 composantes et la gestion globale du projet. La commission de l’UEMOA à travers le Bureau de Coordination Générale (BCG) assure la supervision et le suivi de l’ensemble de l’ensemble du programme. Le PNUD met en œuvre la composante 2.

Les cinq actions financées dans le cadre de la composante 3 sont mises en œuvre par des consortia de représentants de la société civile (ONG, mairies et associations) : APIDA, GRET, RONGEAD-INADES, SNV et UICN.

Financement : 23,42 millions d’euros

Répartition : 19,4 millions € du FED ; 1,7 millions € de contreparties (UEMOA et pays bénéficiaires) ; environ 2,32 millions € de cofinancement du projet WAP