Programme Monitoring the Illegal Killing of Elephants (MIKE-CITES)

Le Programme Monitoring the Illegal Killing of Elephants (MIKE-CITES) vise la réduction de l’abattage illégal d’éléphants et d’autres espèces menacées.

mike1.jpg

Pays: Zone UEMOA, CEDEAO
Durée : 2014 -2018
Partenaires : EU, CMS, UICN
Zone d’intervention : Aires protégées Zone UEMOA, CEDEAO
Bailleur : Union européenne

Le programme MIKE-CITES est déployé dans les Etats des aires de répartition de l’éléphant africain, par la CITES, avec le soutien de la Commission européenne. Le programme MIKE-CITES génère des données sur le statut et les tendances des populations de l’éléphant africain, l’abattage illicite, le commerce illégal de l’ivoire. Il répertorie également d’autres espèces menacées par le commerce illégal au plan international.

Intervention sur le complexe WAPO

L’apport du programme MIKE-CITES concerne essentiellement d’une part la fourniture aux AP de petits équipements (GPS, ordinateurs pour la collecte et la gestion de données des patrouilles, etc.) et d’autre part un soutien financier à travers les gouvernements.

Le programme MIKE devient, fin 2014, le programme MIKES « Minimizing the Illegal Killing of Elephants and other Endangered Species ».

Objectif global

L’abattage illégal des éléphants et des autres espèces phares de la CITES ansi que le commerce illicite de leurs produits sont réduits

Résultat attendu

Les systèmes de gestion, les capacités, les processus d’information et de prise de décision en matière de protection des éléphants et des autres espèces phares de la CITES  et de lutte contre le commerce illégal de leurs produits sont renforcés aux niveaux des sites, national, sous-régional et international

Résultats atteints

  • Informations  sur la situation et les menaces pour les éléphants et les autres espèces phares et critères d’application de la loi et d’efforts de gestion
  • Développement de systèmes d’application de la loi, de gestion et de suivi des aires protégées, de protocoles et de capacités des sites sélectionnés
  • Informations sous-régionale et nationale, systèmes de prise de décision et de renseignements
  • Sensibilisation, coopération et action au niveau international pour la conservation et la protection des éléphants et des autres espèces phares de la liste de CITES
  • Pilotage de système de suivi de la mise en application de la loi et approches de renforcement des capacités dans les sites d’aires protégées des Caraïbes et du Pacifique

Financement : 12 335 000 €