La vie autour du forage de Pentinga

PARC DU W

libatchek

Troupeau de buffles

Le lion

Une espèce en danger dans le WAPO

Panthera leo

Hippopotame

Hippopotamus amphibius

La conservation des girafes, un défi dans le WAPO

Le karité

activité génératrice de revenus dans les villages périphériques

Excursion sur le fleuve Niger

Patrouille parc

Les Parcs du W, d’Arly, de la Pendjari et de Oti-Kéran-Mandouri
forment la plus grande aire protégée d’Afrique de l’Ouest.

Bienvenue

prisidentB_P.jpg

Chers internautes,

C’est un immense plaisir pour moi, de vous savoir nombreux à découvrir ce site web dédié aux aires protégées et aux parcs nationaux de notre Union. Tout en vous souhaitant la bienvenue, je vous adresse à toutes et à tous, mes chaleureuses salutations.

En effet, face aux défis et enjeux environnementaux à relever l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), à travers sa Politique Commune d’Amélioration de l’Environnement (PCAE), soutient cette initiative de promotion et de communication sur les activités relatives au patrimoine biologique de notre espace communautaire.

Ce site web concerne pour le moment le système des aires protégées du W, d’Arly, de la Pendjari et d’Oti-Kéran-Mandouri, communément appelé complexe WAPO, et partagé entre les Etats membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et le Togo.

Il est appelé à s’étendre à d’autres réseaux d’aires protégées en Afrique de l’Ouest.
Sa pérennisation revient à toutes et à tous, afin de lui donner une forte visibilité.

Chers internautes, c’est en effet par cette interactivité dynamique et féconde qu’il atteindra sa mission d’outil de communication pédagogique. Bonne navigation ! Je vous remercie.

Cheikhe Hadjibou SOUMARE,
Président de la Commission de l’UEMOA.

Le Complexe WAPO se situe à cheval sur les frontières de quatre pays d’Afrique de l’Ouest, le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et le Togo et s’étend sur une superficie d’environ 30 000 km². Il se compose de quatre parcs, la Réserve de Biosphère Transfrontalière du W, le Parc national d’Arly, le Parc national de la Pendjari et le complexe Oti Keran Mandouri.

Au lendemain de leur accession à l'indépendance, six pays de l'Afrique Occidentale membres de la Zone Franc - Bénin (alors Dahomey), Burkina Faso(alors Haute Volta), Côte d'Ivoire, Niger, Sénégal et Togo (en 1963) - ont créé, le 12 mai 1962 , l'Union monétaire Ouest-Africaine (UMOA), manifestant ainsi leur volonté de coopération monétaire à la fois entre eux, au sein d'une union, et avec la France au sein de la Zone Franc. Le Mali n'a adhéré à l'UMOA qu'en juin 1984, après avoir demandé en 1967 sa réintégration dans la Zone Franc.

En savoir plus

Actualités

Du 25 au 27 mai 2016, s’est tenue au Bénin Royal Hôtel de Cotonou au Bénin, la cinquième session ordinaire du Comité Technique de Suivi (CTS) du Projet d’Appui aux Parcs de l’Entente (PAPE) financé

Le 10 juillet 2015, s'est tenu à Niamey au Niger, le Conseil des Ministres en charge des Aires Protégées et des Parcs Nationaux des Etats Membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine

Du 16 au 18 juin 2015 s’est tenu l’atelier de validation du Plan d’Aménagement et de Gestion de la Réserve de la Pendjari.

  • .
  • img
  • img
  • img
  • img
  • img
  • Burkina Faso
    Burkina Faso
  • Benin
    Bénin
  • Niger
    Niger
  • Togo
    Togo